LIBES – SOPESUD et le développement durable, 10 ans déjà

Le rapport Bruntland en 1987 définissait le développement durable comme « un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs » .
Les dirigeants de LIBES ET SOPESUD ont compris depuis plus de 10 ans l’importance de la contribution de leurs entreprises au développement durable et de leur responsabilité sociétale en la matière.
Ils ont inscrit cette préoccupation dans leur activité de tous les jours

Hier , dans les années 2000 :
• l’usage de peintures en phase aqueuse afin de limiter l’usage des solvants organiques
• l’usage des peintures labellisées NF environnement et éco labels (2003)
• le suivi des « Déchets industriels Spéciaux » et leur traitement par des sociétés agréées
• les premiers chantiers Haute Qualité Environnementale


Aujourd’hui :
• le renforcement de l’usage des peintures écolabel (plus de 70 %)
• l’achat de deux machines à nettoyer les outils de peinture en circuit fermé
• l’usage généralisé sur les chantiers des ponceuses aspirantes « girafes » qui limitent les poussières émises dans l’environnement et qui facilitent le travail des compagnons ;
• L’utilisation accrue des pistolets de projection airless pour la peinture et l’enduit, qui augmente l’efficacité, limite la fatigue du personnel et réduit les pertes d’enduits.
• Le recours, dans le cadre d’appels d’offre publics, aux services de personnels en réinsertion.
• La participation à des structures de promotion de la responsabilité sociétale des entreprises : l’association Recherche Qualité Environnementale, l’initiative microKyoto de la CCI de Béziers
• Une démarche de formalisation de la Responsabilité Sociétale, associée à une analyse environnementale assistée par un consultant extérieur.


Demain :
• Une veille permanente afin d’apporter à nos clients dès qu’elles apparaissent, des solutions innovantes, respectueuses de l’environnement et de la santé de nos collaborateurs,
• La réalisation pour 2012 de nos premiers chantiers utilisant des produits A+ (selon l’étiquetage Grenelle II) ,
• La disparition programmée pour 2014 des peintures à solvant organique.